Game Jam : Fusion & Métamorphoses #1

Game Jam Fusion & Métamorphose #1

L’association a organisé deux Game Jam les weekends du 21-22 et du 28-29 mai dans ses locaux montpellériains.

Salim ZEIN et ses collaborateurs ont accueilli une vingtaine d’étudiants venant d’Epitech, d’Acfa Multimédia et d’autres écoles orientées graphisme et numérique.

Une réunion de bienvenue a été organisée le vendredi 20 mai à 20h afin de définir les technologies de programmation et de présenter les travaux à faire pour chaque poste.

A 09h00, le jour suivant nos équipes de codeurs, programmeurs et graphistes étaient sur le pied de guerre, prêts à faire de ce jeu une aventure réussie.

Lors de ce premier jour le jeu a été séparé en plusieurs niveaux différents, chaque équipe s’occupant d’un niveau. Les programmeurs ont mis en place les répro, les graphistes se sont occupés du cara-design du crocodile dans l’œuf et des décors des scènes 1 et 2 du niveau 1. Au niveau du son, les sound-designers ont profité de cette journée pour créer la musique du générique de fin et du trailer.

Au cours de la journée, les niveaux ont progressé et l’animation des personnages s’est finalisée.

 

Après avoir passé une première journée riche en événements, les participants sont revenus dimanche pour progresser sur leur niveau.

Les sound-designers ont eu l’honneur de bénéficier de l’oreille experte de Rémi Gazel, créateur de la musique originale du premier jeu Rayman.

4-0

 

17 heures passées, le ciel gris recouvre la ville de Montpellier, mais les jammeurs sont toujours à leurs postes, inébranlables.

48 heures se sont écoulées le dimanche soir aux alentours de 20h, l’équipe se rétrécit et se promet de se retrouver le weekend d’après, plus motivés que jamais. Arthur Rogery, programmeur et coordinateur des jammeurs pour ces deux weekends, fait un compte rendu des travaux réalisés par chaque équipe. Il se trouve que le niveau d’Émile est quasiment achevé.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Melvina dit :

    I’m not easily imprsseed but you’ve done it with that posting.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *