Code-Code-Codec le coq numérique

Code-Code-codec, le coq de la French Tech qui couve l’œuf de Montpellier.

carte-dominion-v1-vierge-3c8c9a2

Les deux premiers protagonistes, Emile le crocodile et A-Zilla le ptérodactyle respectivement nés dans les académies de Montpellier et de Toulouse vont se rejoindre dans un troisième monde, favorisant la fusion, celui de la French Tech, incarné par un troisième personnage prénommé « Code-code-codec », volubile volatile numérique représentant le label « French Tech » , prompt à fédérer les énergies créatives de ses deux comparses, Emile le crocodile et A-Zilla la ptérodactyle.

La ville de Montpellier, où sont installés, depuis novembre 2015 les bureaux créatifs de l’association Ecdc, sera le berceau de ce troisième volet, tant en terme de décor que de lieu de création. En effet, l’action pédagogique et créative de notre association y est quotidienne, à l’occasion des temps d’animation périscolaires de la Mairie de Montpellier et nous y intervenons dans pas moins de 13 écoles élémentaires différentes chaque semaine, situées majoritairement dans des quartiers prioritaires éligibles au Contrat de Ville. Ces moments de jeu et d’activités créative ludiques sont pour nous l’occasion d’initier des élèves de niveaux allant du CP au CM2 à la réalisation de jeux vidéo. Nous travaillons actuellement à la réalisation d’un  troisième jeu mettant en scène la rencontre des 3 protagonistes de « Fusion et Métamorphoses », Emile le crocodile, A-zilla la ptérodactyle et Code-code-codec, le coq de la « French Tech » , imaginé et co-réalisé par des élèves âgés de 6 à 10 ans.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Doll dit :

    You have more useful info than the British had colonies pr-WIeIW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *